Paratonnerre

D’une manière simplifiée, le paratonnerre est composé de 3 éléments mécaniques que Services Voltige pose pour vous :

  • Le PDA (Paratonnerre à Dispositif d’amorçage) ou pointe sèche en tête
  • La(les) descente(s) : ruban en cuivre, aluminium ou inox reliant le PDA à la terre
  • La prise de terre : reliée à un boitier d’équipotentialité (liaison à la terre bâtiment) et obligatoirement d’une résistance inférieure ou égale à 10 Ohms


Paratonnerre sur bac de rétention

L’installation :

Que se soit un PDA ou une pointe sèche, l’élément supérieur du paratonnerre doit être posé de manière à dépasser de 2 mètres tout autre élément sur le site. Un paratonnerre peut être fixé via des pattes de fixation en acier galvanisé directement ancrées dans le mur béton ou sur structure métallique. Il peut aussi être fixé en tête de pylône, emboité dans une tubulure ou encore haubané en toiture terrasse ou au sol.

Le paratonnerre est ensuite relié à une ou plusieurs descentes (le plus souvent en ruban de cuivre étamé de 30x2mm ; 50mm²) fixées de manière régulière tout les 33 cm environ avec des matériaux adaptés au support que se soit ardoise, béton, joint brique, métal, étanchéité…

En partie basse, le paratonnerre est ensuite constitué de ce que les poseurs appellent couramment « le bas de descente ». Ce dernier est constitué d’un joint de contrôle (permet la mesure indépendante de la prise de terre) d’une gaine de protection de 2 mètres en acier inoxydable et d’un regard ou boitier d’équipotentialité qui relie la descente à la prise de terre paratonnerre et bâtiment.

Selon l’étude technique réalisée, un compteur coup de foudre peut être placé sur une des descentes du paratonnerre.

L’installation d’un paratonnerre est principalement régit par la norme NF C 17-100 et la NF C 17-102.

Un besoin en particulier ?
DEMANDEZ VOTRE DEVIS !

Pour le sablage et la remise à neuf de tous supports Les Artisans Sableurs sont partenaires de Services Voltige
CHANTIERS EXCEPTIONNELS Oeuvre de Felice VARINI à St Nazaire